Chelpim Ce forum est en lecture seule.
Le forum est fermé, vous ne pourrez plus vous inscrire, mais seulement lire dans les différentes catégories.

Potager sur béton

Aller en bas

default Potager sur béton

Message par Solange le Jeu 22 Fév - 9:38

Potager sur béton 1203511953


bonjour

incroyable mais vrai?? et pourtant c'est possible et facile en plus

jardiner sur du béton, avoir de beaux légumes ou de belles fleurs ou de beaux buissons, c'est évidemment possible de jardiner sur un sol bétonné,
mais si je rajoute à ce défi, la condition sans terre, alors là????? ca devient ...provocateur!!!!!!
et pourtant rien de plus simple

c'est à faire dès fin Août début septembre
vous pourrez ainsi faire vos repiquages, plantations ou semis en direct après le 15 mai de l'année suivante et donc sans apport de terre, car c'est vous qui allez la créer comme le font nos forêts

il faudra quand même penser, préparer et travailler bien comme il faut et avec méthode pour faire face à certaines contraintes comme ....le lessivage

C'EST QUOI LE LESSIVAGE,,,,???????
c'est tout bêtement l'eau qui veut s'échapper entrainant avec elle tout ce qu'elle peut,et surtout les bonnes choses qu'on a mis dans la planche de culture
donc il faudra penser a la retenir ou la guider, car sur un sol en béton, l'eau va chercher la moindre pente pour rejoindre l'endroit le plus bas, et ça ne fera pas propre ni n'aidera la zone de culture, et a chaque pluie ou arrosage , l'eau quittera la zone de culture pour se répandre plus loin

donc pour cela, faut faire un bac,

3 choix viennent à l'esprit=
-en béton, bon c'est du boulot et ça coûte cher, mais c'est propre et la on peut lui faire un récupérateur d'eau d'arrosage en dessous avec circuit perpétuel, et là , grande classe, plus besoin d'arrosage, ce sera automatique mais ce sera cher
-en parpaing, pareil c'est du boulot, et ça coûte cher aussi, et pareil qu'en béton, on peut envisager la même chose en bac de rétention d'eau et de drainage ainsi qu'avec une pompe pour remonter l'eau pour le circuit d'arrosage
-en bois imputrescible, là c'est nettement mieux, ça va plus vite à faire et ça coûte beaucoup moins cher ,on peut même envisager de faire un bac en palettes et pousser le bouchon un peu plus loin en lui mettant des roulettes (pourquoi pas ??? un potager nomade!!!!!)

les dimensions du bac seront de la longueur que vous souhaitez ou que vous disposez, et des moyens que vous voulez investir dans ce projet et sa largeur n’excédera pas 120 cms hors tout pour que de chaque côté on puisse atteindre facilement le milieu en tendant le bras

donc,
la fabrication de ce bac sera de 60/80 cms minimum de profondeur intérieur, et l'idéal pour la hauteur maxi de l'ensemble serait de 90 à 100 cms partant du sol, pour éviter de se baisser par exemple,

bien entendu, ce sera en fonction de l'endroit, des autorisations,(voir avec sa commune), de la position N/O/S/E? de la situation géographique, et de l'entourage, de la position du passage du soleil, de l'arrivée du ou des vents,

ce bac sera ou posé à même le béton, ou légèrement hors sol ou carrément en hauteur

AVEC UN COFFRE , un bac, on peut aussi créer un récupérateur d'eau au fond de ce bac pour ne pas qu'elle pourrisse dans le fond, en faisant dans le ...plancher un trou que l'on ferme avec un robinet extérieur pour vider l'eau, ou tous autres systèmes de fermeture et ouverture

plusieurs possibilités pour cela,
mais pour rester simple et rapide et pas cher, d'abord, je proposerai une protection intérieur avec =
-du géotextile puis
-recouvert d'un plastic style piscine, ou sinon, plus simple, en jardinerie on trouve ce plastic alvéolé noir qui fait parfaitement l'affaire

une fois bien plaqué aux côtés intérieur du bac,
-mettre un bon lit de gros et petits cailloux(au moins 15 /20cms d'épaisseur)
-puis pour augmenter encore un peu le drainage, une couche de bois, branchage de 10 cms de diamètre maxi et brindilles sur environ 15 cms d'épaisseur(ca va se tasser avec le temps)
-c'est le moment d'arroser cela copieusement

-et maintenant on fait un "SANDWICH" avec plusieurs couches de végétaux
-on commence par une couche de fumier ou de tonte de gazon fraichement coupé environ 10 cms
-puis une couche de feuilles mortes ou de brf ou de paille bref du sec donc du "carbone" ou du brun dit on 10 cms
-puis une couche de vert (azote) feuilles vertes d'arbres, tonte de gazon , ou coupe d'herbes sauvages vertes et fraiches ou déchets (épluchures)de cuisine 10cms
-puis on fini par une couche de paille ou de brf 15 cms

et on arrose le tout copieux

ca devrait faire 90 cms au max et en tout

on laisse ça plusieurs mois en arrosant de temps en temps s'il ne pleut pas, ca va se tasser et de 90 cms d'épaisseur ca peut diminuer de moitié,mais en général compter sur 60/70CMS de profondeur globale

ca va se décomposer pour devenir humus, et c'est dans cet humus que vous pourrez planter semer ou repiquer,

vous aurez ainsi tout créé, le bac, la "terre nouricière" et vos légumes et fruits

vous pourrez dire que vous cultivez "sans terre"
Solange
Solange
Admin

Messages : 1450
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 50
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum